NEOM : l'elixir de satan

neom nov. 06, 2019

Seyyed Yahia Gouasmi revient en direct pour parler à nouveau du Projet NEOM, un sujet qui a été développé par le Centre Zahra France et le Parti Anti Sioniste, ce qui a entrainé de lourdes conséquences et l’oppression des membres de ces associations désormais dissoutes.

Seyyed Yahia Gouasmi ouvre le sujet de cette discussion, qui effraie tant le monde des arrogants. Il se propose de nous révéler la finalité et les enjeux profonds de ce Projet Neom, une société basée sur l’Intelligence artificielle (IA), les robots et les sciences les plus avancées.

Il nous rappelle que ces robots sont évoqués dans le Coran à 4 reprises, désignés par le mot arabe « jassad » qui signifie un corps sans âme: (V 148 S 7, V 88 S 20, V 34 S 38, S 21 V8)

Puis Seyyed nous relate l’histoire de la Genèse, et du début de la création.
La création des Anges, ces intelligences de lumière n’ayant d’autre inspiration que celle de la lumière dont ils sont issus et que Dieu nourrit de sa science. Ils vivent auprès de lui dans l’esprit de connaitre la science et de s’en approcher. C’est le sens de leur adoration et de leurs louanges. Dieu a créé ensuite les Djinns, une intelligence qui se développe et dont le moyen d’apprentissage est le feu, qui les alimente dans la science.

Puis Seyyed Yahia évoque ensuite l’histoire d’Iblis, ce Djinn si particulier.

À travers les actions qu’il a réalisées pour acquérir la science, il a réussi à se transformer et a opéré la transfiguration. Il est passé de l’état de feu à un corps de lumière, qui ensuite s’est transformé dans l’étape finale en corps des anges. Il est arrivé à surplomber les Anges par sa science pour devenir le maitre du Paradis après avoir acquis un savoir qui lui a permis de contrôler l’épigénétique, puis la transfiguration qui l’a amené à changer d’état.

Puis vient le choc qu’il subit quand il voit que Dieu a décidé de créer une créature issue de terre, et à qui il donne le « Khalifa ».
Il s’est comparé, en s’estimant supérieur par sa nature de feu, et par ses efforts, par rapport à cet homme créé de terre et à qui Dieu avait donné la préséance sur tout (S7 V12)

Puis Iblis a compris qu’il avait été séduit par la science qu‘il avait acquise et avec laquelle il avait adoré Dieu et qui l’avait élevé à ce niveau angélique. Il a pensé que c’était grâce à lui-même qu’il s’était élevé, en oubliant que c’était grâce à Dieu (S7 V16).

Il a pensé que l’intelligence et la science pouvaient être acquises, qu’elles étaient indépendantes de Dieu, ce qui l’a amené à croire, comme les arrogants, les tyrans et ceux qui construisent Neom, que sa réussite était le fruit de ses efforts et de son intelligence.
Il a donc demandé un délai à Dieu, avant que l’Homme ne descende, qui marque le début de son défi, qui durera jusqu’au temps eschatologique, jusqu’à Neom (S38 V79)

Seyyed Yahia développe alors le sujet du défi d’Iblis et du délai qu’il demande pour le réaliser.

Il vient et séduit les nations de générations en générations, les propulse au plus haut degré de la civilisation, avant qu’elles ne se prennent pour des divinités. Mais son coup le plus fort se déroule dans les temps eschatologique, celui de l’aboutissement du mondialisme, où toute la terre ne sera constituée que d’un seul peuple, et ou l’IA sera acceptée et adoptée partout et par tous.

Mais pour que le défi soit complet, il doit aussi amener cette génération dans un lieu particulier, propice à la concrétisation de son projet : là où a été créé le paradis, sur le Mont Sinaï, dans ce Balad al Amin dont nous parle la sourate « le figuier », et où se construit Neom.

Les hommes devront donc recréer le Paradis, Neom, à cet endroit, et ils réussiront à maitriser la transfiguration et l’épigénétique pour réaliser la transformation qu’à réalisé Iblis, alors toutes les conditions seront réunies pour qu’il gagne son pari, et fasse tomber l’homme dans le piège dans lequel il est tombé, sauf un petit groupe d’hommes accompagnant le Mahdi et le Messie.

Seyyed Yahia répond ensuite aux 4 questions suivantes :

  1. Quel est le lien entre le sommeil et l'action dans l’histoire des gens de la caverne?
  2. Comment faire pour ne pas tomber dans le piège d'Iblis ?
  3. Quel est le rapport entre Iblis, l'épigénétique et la transfiguration ?
  4. Pouvez-vous développer le thème de Balad al Amin ?

Gouasmi Yahia

Seigneur, ouvre et élargis ma poitrine, facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu’ils comprennent mes paroles